Acte L’amour Parfait

(from a small folded paper among my late Grandmothers things; they belonged to either my late Grandfather, Camillian, or my great Grandmother, Armoza.)

Acte L’amour Parfait

***

A la très sainte et très adorable Trinité, Père, Fils et S. esprit; je consacre entièrement et sans aucune réserve mon existence tout entière, mon corps, mon âme, toutes me pensées, toutes mes actions, voulant que tout ce que je penserai, dirait ou ferait soif uniquement pour procurer sa plus grande gloire.

 Pour suppléer à l’infidélité de ma mémoire, pour être en quelque sorte dans l’exercice d’un acte d’amour permanent, je veux ô mon Dieu, que ce papier, placé sur mon coeur, vous dise ce que ma bouche voudrait dire à tous les instants du jour et de la nuit.

 C’est pour vous, O mon Dieu, pour votre amour, pour votre plus grande gloire, pour mes besoins, pour ceux des personnes dont je suis chargé, pour ceux de mes parents, de mes amis et de mes ennemis, si j’en ai quelques-uns, pour ceux des personnes avec qui j’ai des rapports. Et pour ceux des mes bienfaiteurs, pour la conversion des pécheurs et la persévérance des justes pour l’exaltation et la prospérité de la sainte Eglise, ma mère, en un mot pour toutes les divines intentions que votre coeur, ô Jésus, a eues pendant votre vie mortelle, que je veux faire l’action que m’occupe.

 Je vous offre pour les mêmes fins chacune de mes aspirations et de mes respirations, tous les mouvements nécessaires ou volontaires de mon corps et de mon âme. Je crois en vous, O mon Dieu, parce que vous êtes la vérité même, j’espère en vous, parce que vous êtes la souveraine bonté, je vous aime de tout mon coeur, parce que vous êtes infiniment aimable. Je vous aime pour vous-même, o mon Dieu, et je vous offre en complément de mon amour si faible, l’amour des anges, celui de. S. Joseph et de votre sainte Mère, l’amour de votre Coeur et celui que vous avez pour vous-même.

 Je voudrais, à chaque instant du jour et de la nuit, faire l’acte d’amour qui vous soit le plus agréable, non seulement de coeur, de bouche et d’âme, mais en action.

 Je voudrais délivrer toutes les âmes du Purgatoire afin de réjouir votre infinie miséricorde par leur amour, leurs louanges, leurs actions de grâce, ô mon Dieu, que ne puis-je faire que tous les coeurs brûlent pour vous de l’amour le plus pur, que tous vous servent avec ardeur, que tous arrivent à la perfection la plus éminente, quand cela devrait me couter de grands travaux et ne me mériter aucune récompense! 

 Mon Dieu, si une créature vile et pécheresse comme je le suis ne mérite pas de mourir d’amour au moins que je meure dans l’exercice actuel de l’amour : qu’en mourant je me jette entre vos bras, dans votre coeur adorable, me confiant pleinement à vous comme à mon bon et tendre Père, attendant tout de vous, malgré mes fautes et mes misères, dispose à l’arrêt que vous prononcez et qui sera toujours, j’en suis sur, un arrêt de miséricorde. Je veux que ce papier ne me quitte jamais et descendre avec moi dans la tombe, afin que du fond de mon sépulcre et de mes ossements  décharnés, s’élève une voix qui s’écrie : “je vous aime, o mon Dieu, je vous aime.”

 

 Extrait de, “Recueil de prières à Jésus au S. Sacrement” 

Imp:

 Ulric Perron, V.G.

 Quebec, 19 Septembre 1941

 

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s